Le jardinier-paysagiste peut être amené à intervenir sur un travail de plantation comme de l’engazonnement, sur la fabrication d’une clôture ou d’une construction paysagère, sur la mise en œuvre d’un bassin ou d’un arrosage automatique ou encore sur l’élaboration d’un plan de gestion de jardin ou d’un plan d’aménagement.

Les qualités requises sont la patience, la créativité et le sens du détail.

> Pour en savoir plus, téléchargez la fiche métier jardinier paysagiste